Etapes du partenariat

1- Objectifs du projet PICRI

Nous associons trois objectifs :

- Évaluer un taux de sécurité économique au niveau des départements, et si possible des communautés de communes

- Analyser en partenariat avec les élus et acteurs locaux les corrélations entre les dimensions économiques, sociales et socioculturelles de la sécurité des territoires de l'Île de France

- Établir en collaboration avec les élus et acteurs locaux des "tableaux de bord" de la sécurité économique et sociale dans les différents territoires de l'Île de France

 

2 - Programme de recherche

Dans un premier stade nous avons rassemblé des données communales et départementales afin de calculer des taux de sécurité économique au niveau des départements. Dans un deuxième stade, nous avons confronté nos indices de sécurité économique et sociale avec les informations rassemblées par la MIPES (Mission d'Information sur la Pauvreté et l'Exclusion Sociale du Conseil Régional Île de France), ou issues de différents organismes tels le CERC - Association ou le RAI (Réseau d'Alertes Inégalités). En les associant avec des analyses statistiques de corrélation, nous avons établi un "tableau de bord de la sécurité" pertinent pour caractériser les situations dans les différents territoires de l'Île de France. Enfin, un troisième stade de débats citoyens interactifs doit nous permettre de produire des bilans de la sécurité économique que peuvent s’approprier les élus. Pour cela, l'organisation de débats et de formation avec le CIDEFE doit permettre le retour de ces informations et analyses vers les élus et acteurs locaux, puis leur enrichissement.

 

3 - Étapes du partenariat

Trois étapes peuvent être différenciées :

- Définition et discussion en commun avec les deux partenaires des objectifs et de la méthode de la recherche

- Organisation de session de formation et de discussion de nos résultats avec dés élus réunis par le CIDEFE

- Présentation de nos résultats sur un site produit et réalisé avec le CERC – Association en parallèle avec des présentations sur l’évolution des inégalités en France (dans l’indice du BIP40)

 

4 - Perspectives ?

Nous terminons notre contrat en poursuivant nos tâches d’interaction avec les élus de l’Île de France et en réalisant une diffusion large de nos résultats :

- Formation des élus, recueil de leurs suggestions et interactions

- Développement d’un site web montrant les inégalités de sécurité dans l’Île de France et construit en interaction avec le site du Baromètre des inégalités BIP40 du CERC – Association

- Diffusion plus large et conférence au niveau régional avec des élus de l’Île de France.

Dans une étape ultérieure dépendant de financements complémentaires, nous envisageons de prolonger nos recherches en prenant en charge les données au niveau communal afin d’élaborer des indicateurs portant au moins sur le niveau des communautés de communes. Mais nos premières investigations nous ont avertis de l’importance des obstacles à franchir : secrets statistiques à lever, hétérogénéité des données à standardiser et considérables volumes de données à traiter.

 

5 - Le rôle de la société civile dans ce projet ?

Les élus des collectivités, partenaires de notre projet, nous apportent tout d’abord des connaissances essentielles sur leurs territoires qui enrichissent notre démarche. Réciproquement, nos travaux doivent leur permettre d’orienter leurs politiques locales afin d’améliorer les conditions de vie de leurs administrés. 6 Autres diffusions Plusieurs articles dans le journal électronique et le trimestriel du Centre d’information, de documentation, d’étude et de formation des élus (Cidefe). Nous avons également organisé plusieurs actions de formation des élus et une réunion finale réunissant tous les partenaires du projet est en cours de préparation (avec éventuellement des liens hypertextes internes ou vers des sites extérieurs).